Anneau gastrique : pour qui ?

L’anneau gastrique fait parti des opérations pratiquées pour une chirurgie de l’obésité. Nous vous expliquons comment se déroule la procédure, et indiquons comment vous alimentez au mieux après l’intervention !

Anneau gastrique : comment fonctionne-t-il ?

une schéma de l'anneau gastrique

La gastroplastie est l’une des 3 chirurgies de l’obésité les plus pratiquées. Celle-ci s’effectue en moins d’heure et les risques de complications sont faibles.

L’anneau gastrique est gonflable et ajustable. Il est relié par une tubulure à un boîtier d’injection qui se situe sous la peau de la paroi abdominale que le chirurgien ponctionne pour y introduire un liquide spécifique. Ce processus est peu douloureux.

Apprendre à manger différemment

L’anneau transforme l’estomac en sablier. En effet, étant posé sur la partie haute de l’estomac il agit comme tel. Dès le début du repas, la petit poche d’estomac se rempli. De ce fait, le patient ressent alors une impression de satiété. D’où l’importance de bien mastiquer durant vos repas . En effet, au bout de quelques bouchées il faut attendre un petit moment pour que les aliments passent l’anneau gastrique pour continuer à manger sereinement. Si non, il y’a un risque de régurgitation, et d’accumulation dans l’oesophage dû à la poche pleine.

Anneau gastrique : le repas type

Il faut prévoir au minimum 45min/1h pour pouvoir manger correctement, et ne pas être en période de stress au risque d’avoir des spasmes qui empêchent de s’alimenter. De plus, il est essentiel de diviser les repas, plusieurs fois dans la journée (4 à 5 fois). Certains produits de consommation, peuvent s’accrocher douloureusement, comme des viandes par exemple. Un tri doit se faire, ou ces aliments peuvent être mixées. Par ailleurs, boire en mangeant est également à éviter. Il vaut mieux le faire avant ou entre les repas. De plus, les boissons gazeuses sont à proscrire !