Suivi préopératoire : avant une chirurgie de l’obésité

Le suivi préopératoire est l’une des étapes les plus importantes avant une chirurgie de l’obésité. Comment s’articule ce processus ? Quel est le parcours du patient ? Découvrez-en tous les aspects.

Suivi préopératoire : chirurgie de l’obésité un long processus

suivi préopératoire, une femme se préparant à courir suivi préopératoire, ici des aliments légers

Toutes les personnes atteintes d’obésité et souhaitant se faire opérer sont évaluées pendant six mois au minimum. Ce suivi préopératoire est obligatoire, sachant que toutes les personnes qui entament ce processus ne vont pas forcément jusqu’au bout. Cela aide à évaluer la viabilité d’une éventuelle opération de l’obésité. En effet, durant ces 6 mois, le patient rencontre une équipe médicale pluridisciplinaire qui prend la décision d’opérer ou non le patient. Par ailleurs pour prétendre à une chirurgie de l’obésité il faut être en échec de traitement bien conduit pendant 6 à 12 mois.

Suivi préopératoire : parcours du patient

Dans un premier temps le patient souhaitant une chirurgie bariatrique doit être informé sur toutes les techniques chirurgicales. Les avantages, inconvénients, les limites et risques de chacune d’entre elles. Également sur le fait qu’il est nécessaire de changer ses habitudes alimentaire et son mode de vie. Cela est aussi valable après l’opération. De plus, les patients doivent aussi être informés qu’il est possible d’avoir recours à une chirurgie réparatrice après la chirurgie de l’obésité. Enfin, que le suivi chirurgical se fait à vie et qu’il peut y avoir des conséquences graves en cas d’absence de suivi. Il est primordial que la patient ait clairement compris toutes ces informations.

L’évaluation de l’équipe multidisciplinaire prend en compte :

  • un bilan de santé – une prise en charge des comorbidités
  • un bilan du comportement alimentaire et la prise en charge en cas d’un trouble du comportement alimentaire
  • un bilan nutritionnel et vitaminiques
  • une endoscopie
  • une évaluation psychologique et psychiatrique
  • un programme diététique et sportif

À la suite de cette évaluation, l’équipe se réunit pour prendre une décision concernant la possibilité ou non d’un acte chirurgical. L’équipe est composé au minimum du chirurgien, d’un médecin spécialiste de l’obésité, d’un diététicien, un psychiatre/psychologue et enfin d’un anesthésiste. Enfin, si tout le monde est d’accord, le patient peut se faire opérer !