Les types d’obésité

L’obésité est une maladie créée par un déséquilibre entre les quantités énergétiques absorbées et celles dépensées. Cela peut devenir dangereux pour la santé dès lors que ce déséquilibre atteint le niveau de l’obésité. Différents types d’obésité existent et le calcul de l’IMC permet d’en connaître les différents stades.

Types d’obésité : l’obésité modérée

types obésité, ici un médecin discute avec un patienttypes d'obésité, ici un médecin tient un stéthoscope

On peut reconnaître l’obésité modérée grâce au calcul de l’IMC de la personne. Si il se situe entre 30 et 35, il s’agit d’obésité modérée. C’est la forme d’obésité la moins grave mais il y’a tout de même des risques importants de maladies telles que le diabète, l’hypertension ou encore les cancers. Ce risque est encore plus élevé lorsque des facteurs génétiques entrent en ligne de compte.

Types d’obésité : l’obésité sévère

L’un des types d’obésité correspond à une personne ayant un IMC compris entre 35 et 40. Dans ce cas il s’agit une obésité sévère. A ce stade, le risque de maladies grimpe rapidement. Il est recommandé de perdre un peu de poids. Enfin, en cas d’obésité sévère on peut prétendre à une chirurgie de l’obésité.

Types d’obésité : l’obésité morbide

L’IMC d’une personne souffrant d’une obésité morbide dépasse 40. Certains spécialistes répertorient un autre type d’obésité appelé obésité massive ou l’IMC dépasse ou atteint 50. Dans ce cas précis, la vie de la personne est en danger. En effet, quelqu’un atteint d’obésité morbide ou massive perd en moyenne 2 à 5 ans d’espérance de vie.

Enfin, les professionnels de santé évaluent également les risques qu’une personne obèse encourt en se basant sur la répartition de sa masse graisseuse. Ainsi, l’obésité peut être androïde ou genoïde.

  • obésité androïde : stockage de la masse graisseuse dans la partie supérieure du corps.
  • obésité genoïde : stockage de la masse graisseuse dans la partie inférieure du corps.